dimanche 28 septembre 2008

The Undertones : The sin of pride


Emission du lundi 29 septembre 2008 (technicien : Thierry) en téléchargement ici

7 commentaires:

MARIAQUE a dit…

Moi, j'ai bien aimé ça, That Petrol Emotion (Manic Pop Thrill, Babble et Chemicrazy) quand j'avais 18 balais (j'ai encore le vinyle blanc du premier album)...

quant à l'invitation... tu penses bien !

Anonyme a dit…

Ah je télécharge ça ce soir et j'écoute demain matin.
Cher Sonic, n'oublie pas que la première étape du World contest of the blind test a démarré chez moi (réponses attendues jusqu'à samedi soir au plus tard). L'ami Mariaque m'a envot=yé sa copie. Elle est, tu t'en doutes, tout à fait honorable.
Bon après écoute de ton émission, je repasserai te faire part de mes impressions.

A+

Sonic Eric a dit…

Copie sera rendue à l'heure dite, ami Civil.
Quant à toi, l'Mariaque, à très bientôt au studio !

Anonyme a dit…

Impressions après écoute (ce matin)

Excellent. Trop court malheureusement. On sent que tu tiendrais allègrement l'heure d'émission puisque tu fait des détours musicaux (original des Isley, collaboration avec Vince Clarke, au fait tu n'étais pas loin c'est de 1984). Puisqu'au fond si j'ai bien compté tu ne passes que trois extraits de l'album. Oui ça mériterait largement une heure.
Bon et puis au fond ça fait chier : te voir sur une radio, aussi sympathique soit-elle, qui doit avoir mille auditeurs et entendre les inepties qu'on peut ouir sur certaines radios dites spécialistes du rock. Tiens juste une anecdote : sur la "radio rock" de la bande FM parisienne (Ouï FM, tu as de la chance toi tu peux y échapper, tu me diras j'ai qu'à ne pas écouter, le problème c'est que la bande FM est un peu vide, bon enfin bref), j'entends l'autre jour le sémillant animateur annoncer "et maintenant un retour au coeur des années 80, avec ... 10CC I'm not in love). bon juste dix ans de décalage quoi.

Allez keep on. Et essaie de faire une heure, même si ça nous fera plus long de téléchargement.

Sonic Eric a dit…

Merci, Civil de ces précieuses impressions et franchement, je ne pense pas dépasser le cap des dix auditeurs. Je le fais parce que j'aime l'outil radiophonique mais je ne me fais guère d'illusion sur le nombre de personnes susceptibles d'être intéressées par ce genre d'émissions. D'où l'envie de partager avec les amis bloggers...

coolbeans a dit…

ça y est, j'ai, déjà pris du retard. J'ai même pas encore écouté la première... Shame on me !

Sylvain a dit…

J'ai donné le lien vers votre émission dans l'article que je viens de consacrer à ce même album, sur le site On a Good Day. (Je vous mets le lien direct sous ma signature.)

Cherchant des morceaux à mettre en écoute sur les plateformes légales, j'ai constaté que le groupe avait plutôt refoulé ce disque : même dans les compilations doubles, il n'y a qu'un ou deux extraits de The Sin Of Pride.

Ma joie n'en était que plus grande de tomber sur votre émission. A bientôt !